HARDI vient d’une époque où les tablettes commencent à se vendre plus que les ordinateurs et où cette rupture a changé les comportements des consommateurs et des médias.


HARDI est né de l’envie d’imaginer le contenu éditorial et publicitaire de mode et de luxe du futur, et de proposer aux lecteurs une nouvelle expérience utilisateur.

HARDI est né du constat que la presse est au milieu d’une révolution majeure et que les magazines sur tablettes n’exploitent que très peu les possibilités que les nouveaux supports offrent en terme de mouvement et d’interactivité.


HARDI vient d’un besoin de renouveau et d’ouverture pour la photographie.